Rencontre avec Laurent WAUQUIEZ


Dans le cadre de mes échanges avec les têtes de liste des élections régionales des 6 et 13 novembre prochains, après avoir reçu Madame Cécile CUKIERMAN, j’ai rencontré le vendredi 19 novembre Monsieur Laurent WAUQUIEZ, tête de la liste « Un nouveau souffle pour notre région » avec Monsieur Alain MARLEIX, député et tête de liste départementale et Monsieur Vincent DESCOEUR Président du Conseil Départemental du Cantal.

Préalablement à cette réunion de travail, Monsieur WAUQUIEZ m’avait transmis un courrier en réponse à mes « propositions pour défendre les cantaliens » que vous trouverez en pièce jointe et dans lequel il indique que « le Cantal, territoire rural et de montagne, représente un enjeu particulier (qu’il) connaît bien … et dont la problématique de la poursuite décisive de l’ouverture constitue l’enjeu majeur qui conditionne son développement ».
Il regrette que « le Conseil Régional d’Auvergne ne participe plus effectivement depuis de longues années au financement du volet routier du contrat de plan Etat-Région ainsi qu’à l’aide du réseau structurant du Département ».
Pour ce qui concerne l’aéroport d’Aurillac et la ligne aérienne, Monsieur WAUQUIEZ ajoute que « la Région se doit d’apporter une contribution plus substantielle, car cette ligne est indispensable pour l’économie et la vie d’une manière plus générale, du Cantal. » et qu’« il est vital de créer les bonnes conditions de développement et d’installation d’entreprises, non seulement par les communications (routière, aérienne, numérique), mais également par un programme spécifique d’aides, en partenariat avec les autres collectivités territoriales ».

Il indique que l’un des axes centraux de son programme est le développement de la formation et de l’apprentissage.

Monsieur WAUQUIEZ ajoute que les efforts importants réalisés pour le tourisme doivent être « poursuivis par des équipements structurants et par un rééquilibrage en faveur de l’ouest du département et qu’une politique ambitieuse sera menée qui soutiendra le Festival Eclat d’Aurillac ».

Il conclue en écrivant qu’il « ne veut pas d’une Région qui dit aux communes, ou aux départements, ce qui est bon pour eux, mais une Région partenaire et confiante avec les élus et les territoires ».

En ce qui concerne Monsieur QUEYRANNE, tête de la liste « Nous, c’est la Région », celui-ci ayant refusé toute concertation, je lui ai adressé le 18 novembre dernier, par mail et par courrier recommandé, les propositions sur les questions qui me paraissent primordiales pour notre département. A ce jour, je n’ai reçu aucune réponse sur ces problématiques essentielles pour l’avenir du Cantal.

Courrier de Laurent WAUQUIEZ

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Au service du Département, Vie politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.


Laisser un message privé au Sénateur à propos de cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>