Révision de la Constitution

Le Président de la République a renoncé à son projet de révision de la Constitution visant à y inclure l’état d’urgence et la déchéance de nationalité.
Cette décision est sage.
Comme je l’avais soutenu depuis le début, cette révision n’avait strictement aucune utilité et ne pouvait que provoquer des divergences particulièrement inopportunes au moment où la France et nombre d’autres pays sont confrontés une nouvelle fois au terrorisme.

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Société, Vie politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.


Laisser un message privé au Sénateur à propos de cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>