Question orale sur le démarchage téléphonique

Lors de la séance de questions orales au Sénat du 1er mars dernier, j’ai posé au Gouvernement une question sur la nécessité de renforcer les droits du consommateur en matière de démarchage téléphonique.
« Face à des pratiques commerciales de plus en plus « agressives » de nombreuses sociétés de télémarketing qui n’hésitent pas à appeler les personnes plusieurs fois dans le même mois, et à des horaires inopportuns - en soirée ou le week-end -, et à un accroissement inquiétant des démarchages téléphoniques, il paraît nécessaire de renforcer les droits du citoyen, qui devrait pouvoir ne plus être importuné chez lui, contre son gré, et ne plus être assailli d’offres et d’informations commerciales diverses qu’il n’a pas sollicitées, et ce d’autant plus que les personnes âgées et vulnérables deviennent la cible privilégiée de ces démarchages proches du délit d’abus de faiblesse ….»
Vous retrouverez l’intégralité de ma question et la réponse apportée par le Ministre en cliquant sur le lien suivant :
Démarchage téléphonique

Cette entrée a été publiée dans Actualités, Nouvelles technologies, Question orale, Société, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.


Les commentaires sont fermés.